lundi , 19 août 2019

maison » Economie » Des jeunes filles formées en cuisine et en pâtisserie commerciale

Des jeunes filles formées en cuisine et en pâtisserie commerciale

novembre 18, 2017 7:41 by: catégorie: Economie Laisser un commentaire A+ / A-

Une jeunesse formée, éduquée et encadrée est considérée comme une valeur suprême de toute société progressiste. Ainsi, pour promouvoir la formation des jeunes à travers le pays, l’Institut national de la formation professionnelle (INFP), a-t-il procédé, le mercredi 15 novembre 2017, à l’Arcahaie, au lancement d’une séance de formation en cuisine et en pâtisserie commerciale. Formation à laquelle 16 jeunes filles ont pris part.

Cette formation, qui a trouvé le soutien de l’Association pour la promotion de l’éducation et de formation à l’étranger (APEFE), de Wallonie-Bruxelles international et la Coopération belge au développement, s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui à la création d’emploi et de revenus durables (PACERD). La cérémonie de lancement de cette formation s’est déroulée à l’école nationale de Saint Pierre de l’Arcahaie, en présence des différentes personnalités, dont les représentants de l’APEFE, Pascal Montoisy, représentant de l’INFP, Jean Harry Toussaint, la directrice générale du PACERD, Hermionne Leonard Charles, des membres de la société civile et des bénéficiaires de la formation en cuisine et en pâtisserie commerciale.

Selon les informations fournies par la directrice générale du PACERD, Hermionne Leonard Charles, durant un mois, les 16 jeunes filles de la Cité du drapeau auront la possibilité d’apprendre la cuisine et la pâtisserie dans une période allant du 13 novembre au 13 décembre 2017 pendant 200 heures de cours. Plus loin, Mme Charles a informé que ce programme s’inscrit dans une dynamique qui est de former les jeunes tout leur facilitant d’intégrer le marché d’emploi. Pour clore ses propos, la directrice générale du PACERD, Hermionne Leonard Charles, a remercié tous les partenaires de ce programme dont l’APEFE, l’Agence de coopération de la Belgique et Wallonie Bruxelles internationale.

Prenant la parole lors de cette circonstance, le représentant de l’INFP, Jean Harry Toussaint, a déclaré qu’un pays qui se donne la priorité à la formation des jeunes permet d’avoir une société forte et productive. Toujours selon ses dires, à travers ce programme, l’INFP veut doter toutes les régions du pays d’un centre de formation pouvant permettre aux jeunes d’avoir un métier pour qu’ils puissent faire face à la vie réelle du marché du travail. Tout en remerciant l’APEFE pour sa contribution apportée à l’État haïtien, M. Toussaint a souligné que dans les mois qui suivent, les jeunes de la Cité du drapeau auront la possibilité d’apprendre d’autres disciplines de formation comme la cosmétologie, le carrelage dans le cadre du Programme d’appui à la création d’emploi et de revenus durables (PACERD).

Durant la tenue de cette activité, les bénéficiaires n’ont pas caché leur satisfaction vis-à-vis d’une telle initiative. Elles ont remercié tous ceux qui ont contribué dans l’implantation de cette nouvelle discipline de formation dans la Cité du drapeau. Elles souhaitent par la suite devenir de bons professionnels en la matière dans la commune de l’Arcahaie pouvant servir les visiteurs des Arcadins.

Peterson JEAN GILLES

Source : Le National

Laisser un commentaire

scroll to top